• Le salut des petits enfants

     

    Le salut des petits enfants~ Les limbes, séjour passager
    Le salut des petits enfants ~

    d'Arnaud DUMOUCH

    En réponse à l'appel de la Commission théologique internationale, ce livre d’Arnaud Dumouch, dans la fidélité au Magistère, propose une nouvelle approche du sort des millions d'enfants qui meurent. L’auteur s’est penché sur cette question, dans la logique de cette nouvelle approche de la mort, qui est un PASSAGE, voire un SÉJOUR PASSAGER.

    «Oui, ils peuvent être sauvés.
    Mais comme le salut est lié à un acte LIBRE de charité, ce livre montre comment les limbes sont pour eux un passage provisoire où ils grandissent et se voient proposer le salut» 

    -La Commission Théologique Internationale s'est réunie en 2007 sur la question du destin des enfants morts sans baptême. L'ancienne théorie scolastique de leur séjour dans des "limbes éternelles", loin de la vision de Dieu, n'est plus compatible avec la foi de l'Église car depuis le Concile Vatican II : "nous devons tenir que Dieu proposera son salut à tout homme" (Gaudiul et Spes 22.5). L'auteur de ce livre nous propose sa thèse : la mort, loin d'être un instant où il ne se passe rien, est un passage et même un séjour (des limbes provisoires) où tous les petits enfants, baptisés ou non, peuvent développer leur vie sensible et spirituelle, puis choisir librement le Christ et son Évangile lorsqu'il leur apparaît. «La venue du Christ dans sa gloire dans le passage de la mort» intéresse l'Église qui, pour la première fois, la présente officiellement comme une hypothèse dans l'encyclique du pape Benoît XVI. Spe Salvi 47 : «Certains théologiens récents sont de l'avis que le feu qui brûle et en même temps sauve est le Christ lui-même, le Juge et Sauveur. La rencontre avec Lui est l'acte décisif du Jugement. Devant son regard s'évanouit toute fausseté. C'est la rencontre avec Lui qui nous brûlant. nous transforme et nous libère pour nous faire devenir vraiment nous-mêmes».